EN | DE | FR
Faites un don

Réfugiés et déplacés

Selon les chiffres d’UNHCR, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, le nombre de réfugiés et de déplacés à la suite de conflits, de persécution ou de catastrophes naturelles dans le monde a atteint un nombre record de 65,6 millions de personnes en 2016. Il inclut 40,3 millions de « personnes déplacées internes » dans leur propre pays. Pour la seule année 2016, on compte 10,3 millions de personnes déplacées supplémentaires, suite aux conflits et persécutions. De tels chiffres n’avaient pas été enregistrés depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. D’après les experts, ce chiffre ne risque pas de diminuer dans les prochaines années, au contraire, en raison du changement climatique, de l’accroissement démographique et des conflits armés, la situation risque seulement d’empirer. La guerre en Syrie entre dans sa sixième année, et depuis de nombreux autres conflits ont explosé en Afrique, au Moyen-Orient ou en Amérique du Sud. 

D'après les chiffres d'UNHCR, la Syrie compte le plus de déplacés avec 6,3 millions de personnes obligées de fuir à l’intérieur même du pays. 5,5 millions de Syriens ont également fui dans les pays frontaliers. 55% des déplacés dans le monde sont issus de ces trois pays : Afghanistan, Soudan du Sud et Syrie. Le nombre de réfugiés au Soudan du Sud a explosé en 2016 : 1,4 millions de personnes – soit une augmentation de 85% par rapport à l’année 2015 – ont trouvé refuge en Ouganda et en RD Congo. Des pays d’accueil qui dépendent également de l’assistance humanitaires. 

Malteser International travaille en étroite collaboration avec une organisation locale pour offrir une aide médicale aux populations syriennes depuis l’été 2012. Nous sommes présents au Liban, en Turquie et à l’intérieur de la Syrie. Depuis 2014, l’organisation a étendu les projets au Moyen-Orient en venant en aide aux déplacés fuyant les persécutions en Irak. Notre action pour les populations réfugiées ou déplacées ne se limite pas seulement au Moyen-Orient puisque nous agissons sur le terrain en Afrique, Asie et Amérique Latine, comme en Colombie, au Pakistan, en Thaïlande, au Myanmar, en Ouganda, au Soudan du Sud, en RD Congo ou encore en Ukraine. Dans tous ces pays, nous travaillons pour offrir de meilleures conditions de vie et d’hygiène pour les populations forcées de fuir.

Vivre en fuite

Selon la Convention de Genève le terme « réfugié » s’applique à toute personne « craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité. »

06.05.2016

Conflit en Syrie

La situation particulièrement instable en Syrie et les attaques ciblées sur les infrastructures médicales rendent l’acheminement de l’aide humanitaire très difficile. Face à l'urgence et aux besoins sur place, nous étendons nos activités médicales dans la région d'Alep.

Lire la suite
01.01.2015

Le long parcours des réfugiés

Pour les réfugiés, la route vers l'Europe est un long et dangereux parcours. Chaque jour, des personnes y perdent la vie. Découvrez dans ce storytelling comment l'Ordre de Malte et ses différentes associations s'engagent auprès des réfugiés pour les aider tout au long de leur fuite.

Lire la suite