EN | DE | FR
Faites un don

Crise en Irak

Ouverture d'un nouveau centre de santé dans un camp de réfugiés

Cologne/Erbil. La prise en charge des personnes déplacées à cause des violences perpétrées depuis l’été 2014 par l’Etat Islamique (EI) s’améliore au nord de l’Irak. « L’aide s’organise de mieux en mieux à Dohouk, dans la région du Kurdistan», explique Oliver Hochedez, coordinateur des programmes d’urgence pour Malteser International. « La plupart des déplacés ont trouvé refuge dans des villes de tentes. Mais tous les jours, nous enregistrons de nouveaux déplacements de population, particulièrement dans les régions en conflit.

Dans le camp de réfugiés de Kadia, ouvert récemment avec une capacité d’accueil de 25.000 personnes, Malteser International gère un nouveau centre de santé. Il s’agit du deuxième centre dans la région du Kurdistan soutenu par l’organisation, après celui situé dans le camp Bersevi II. Nous recrutons des médecins, des infirmiers et du personnel soignant et distribuons des médicaments et de l’équipement médical. « Nous traitons de nombreux enfants et adultes qui souffrent de graves traumatismes et maladies » ajoute Oliver Hochedez.

Pour de nombreux réfugiés, l’avenir est incertain. « De nombreuses personnes veulent quitter le pays, d’autres espèrent pouvoir retourner dans leurs villes et villages d’origine. Elles ne savent pas ce que leurs maisons et biens sont devenus. »

Depuis l’été 2014, Malteser International s’occupe de la prise en charge médicale des déplacés dans le nord de l’Irak. Près de 23.000 personnes ont ainsi pu être soignées au cours de l’année 2014.

Contact

Isaure Schützeichel
Email
+49-(0)221-9822-152