EN | DE | FR
Faites un don

Haïti: cinq ans après le tremblement de terre

Darbonne: ici naît l’avenir du pays

Près de 70 enfants voient le jour chaque mois dans le centre mère-enfant à Darbonne
Nous rencontrons Marie-Luise au centre mère-enfant à Darbonne, près de Léogâne. La jeune femme tient sur ses genoux son nouveau-né. Une connaissance lui avait parlé de ce centre. Sept jours avant d’accoucher, elle est arrivée ici. Elle attend désormais d’être prise en charge par les médecins, son bébé est un peu malade. Dans quelques jours il recevra ses premiers vaccins. 
Lutter contre la mortalité maternelle et infantile Le centre mère-enfant ouvert en 2012 dans le centre de santé de Darbonne a été reconstruit par Malteser International, en collaboration avec l’Eglise Episcopale, dès les lendemains du tremblement de terre en 2010. L’année dernière, l’organisation avait remis le centre à l’Eglise Episcopale. « Lorsque nous avons ouvert le centre en 2012, nous avions 25 naissances par mois. Aujourd’hui, ce sont près de 70 enfants qui voient le jour chaque mois ici ! », se réjouit Dr. Alix Ariste, directeur du centre. 

Le taux de mortalité infantile et maternelle en Haïti est un des plus élevés du continent panaméricain. 75 enfants pour 1.000 naissances y meurent avant l’âge de 4 ans. En France le taux est de 3,5 enfants pour 1.000 naissances. La prise en charge des femmes enceintes est gratuite dans le centre ; l’accouchement et les soins postnataux s’élèvent à près de 20 euros. La prise en charge post-natale comprend la vaccination des enfants et les soins pour la mère et l’enfant.

Haïti, toujours tributaire de l’aide humanitaire
L’ensemble du centre de santé offre aux populations de Darbonne et des villages environnants un accès important aux soins de santé. Les patients viennent également de Léogâne, de Jacmel ou de Carrefour pour se faire soigner. « Le travail de Malteser International est très important et les fruits visibles », explique le Père Jean Michelin St. Luis, qui dirige le centre de santé de l’Eglise Episcopale. « L’éducation et la prise en charge médicale étaient et reste toujours une priorité de l’aide déployée dans le pays. »

(Christian Schmetz/ADH, Décembre 2014)

Contact

Isaure Schützeichel
Email
+49-(0)221-9822-152