EN | DE | FR
Faites un don

Trois mois après le tremblement de terre: le Népal a besoin d’une aide durable

Malteser International aide 33.000 personnes et s’engage sur place pour les prochaines années

"Le long chemin de guérison: trois mois après le tremblement de terre", découvrez notre storytelling.

Katmandou/Cologne.
Trois mois après le violent séisme qui a frappé le Népal le 25 avril 2015, Malteser International tire le bilan de l’aide sur le terrain. Au total, près de 33.000 personnes ont reçu une aide. Dans les districts de Kavre et de Sindhupalchok, au nord-est de la capitale Katmandou, Malteser International a distribué de la nourriture, des kits d’hygiène et des abris temporaires à 4.600 familles – soit 28.000 personnes – issues de 54 communautés. Près de 5.000 blessés et malades ont reçu des soins dans notre hôpital de campagne à Lamosanghu, à la frontière chinoise. Compte tenu de l’ampleur des dégâts, Malteser International prévoit rester sur place ces prochaines années afin de soutenir la reconstruction du pays.

« La détresse des populations est encore immense après trois mois. Avant le séisme, les populations n’arrivaient déjà pas à joindre les deux bouts. Aujourd’hui, elles doivent tout reconstruire à partir de rien », explique Oliver Hochedez, responsable des programmes d’urgence pour Malteser International. « Le Népal vit dans la peur des répliques du séisme et d’éboulements de terrain. Les fortes pluies de la mousson peuvent provoquer de nouveaux éboulis et des coulées de boue, ce qui ajoute une difficulté aux populations et aux organisations humanitaires sur place. De nombreux survivants sont traumatisés », continue Oliver Hochedez. Notre aide médicale se concentrera notamment sur la prise en charge psychosociale grâce à des équipes médicales mobiles.  Malteser International prévoit également la distribution de vêtements d’hiver, de couvertures et de nourriture ainsi que la construction d’abris d’urgence pendant la fin de la mousson, juste avant le début de l'hiver. 

Malteser International travaille en étroite collaboration avec les partenaires sur place et les populations locales. Cela concerne aussi bien le déblaiement des décombres que la construction des maisons. « Nous montrons aux populations comment elles peuvent elles-mêmes améliorer leurs conditions de vie et participer à la reconstruction du pays. Nous apprenons également beaucoup des communautés locales, notamment sur le pays et sur les méthodes construction de maisons », conclut Oliver Hochedez. Pour déblayer les villages, Malteser International a distribué 920 kits d’outils avec des pelles, des scies, des brouettes et met à disposition des pelleteuses. 135 « maisons modèle » vont être construites à partir de bambous, de bois et de tôle. L’Ordre de Malte forme les villageois à la construction de bâtiments résistant aux tremblements de terre, distribue le matériel nécessaire à la reconstruction et les aide à reconstruire leurs maisons. 36 centres communautaires vont également être construits pour servir de points de rassemblement aux villageois et d’abri en cas de catastrophe.

Contact

Isaure Schützeichel
Email
+49-(0)221-9822-152