EN | DE | FR
Faites un don

Adaptation aux changements climatiques au Kenya

Dans les régions d’Illeret et de Hurri Hills dans le comté de Marsabit au nord du Kenya, les périodes de sécheresse et les très faibles averses s’alternent tout au long de l’année. Les sols sont sableux et très peu fertile. Les populations locales semi-nomades vivent de l’élevage, puisque l’agriculture est quasi impossible sur ces terres.

Illeret se situe à 400 mètres d’altitude alors qu’Hurri Hills est à 1.500 mètres d’altitude. Les climats sont différents : à Illeret il est sec tout au long de l’année et il n’y a que très peu de végétation, Hurri Hills est plus frais et permet une agriculture simple en complément de l’élevage. Les récurrents feux de forêts et le déboisement sauvage depuis les années 1950 ont décimé les forêts. 

Face aux sécheresses récurrentes, les populations nomades sont dépassées. Elles appartiennent aux populations les plus défavorisées et sont durement touchées par les conséquences du changement climatique. Hurri Hills et Illeret souffrent du manque d’eau, rendant toute agriculture difficile.

Les difficultés auxquelles font face les populations locales ne sont pas seulement dues au manque d’eau. En effet, l’ignorance face à la gestion durable des ressources naturelles a pour conséquences le déboisement incontrôlé et le surpâturage. L’écosystème – déjà très instable – est de plus en plus menacé.

Le projet vise à aider les populations semi-nomades à mieux se protéger face aux changements climatiques, en adaptant l’approvisionnement en eau potable. Nous sensibilisons également les populations à la gestion des ressources naturelles et promouvons la défense des forêts sur des projets pilotes pour contribuer à la protection du climat.

Le projet est mis en place pour aider 2.330 familles (13.380 personnes), soit 83% de la population de Hurri Hills et d’Illeret, dans le comté de Marsabit, au nord du Kenya. Un focus particulier est mis sur les foyers plus vulnérables, comme les mères célibataires, les enfants malnutris les familles nombreuses. 

  • Campagnes et formations sur le changement climatique et l’utilisation durable des ressources naturelles
  • Mise en place de réservoirs de stockage d’eau
  • Plantation d’arbres sur des parcelles
  • Utilisation de fours à économie d’énergie

Infos pays

Capitale : Nairobi
Surface : 582.650 km²
Population : 45,5 millions d'habitants

Infos projet

Durée : janvier 2016 - décembre 2018
Financement : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement
Partenaires : Pastoralist Community Initiative and Development Assistance (PACIDA)

Dernières modifications : mai 2017

Soutenez les populations au Kenya : faites un don !
Faites un don

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.