EN | DE | FR
Faites un don

Renforcer la résilience face au changement climatique

Haïti a connu deux catastrophes majeures ces dernières années : un tremblement de terre en 2010 et le passage de l’ouragan Matthew en 2016. Nous sommes alors intervenus, par le biais d’une première aide d'urgence et d’un soutien à la reconstruction. Notre travail dans le bidonville de Cité Soleil se concentre aujourd’hui sur le renforcement de la résilience des habitants particulièrement vulnérables face aux effets du changement climatique. Pour atteindre cet objectif, nous investissons dans la restauration et la protection des ressources naturelles dans les zones côtières, principalement dans la zone des mangroves. Nous formons les habitants des zones vulnérables à la préparation aux catastrophes et équipons les abris communautaires afin de limiter les dégâts en cas de catastrophe naturelle. Au total, 10 000 familles issues des zones Village des Rapatriés et Projet Drouillard du bidonville de Cité Soleil bénéficieront de ce projet.

Seulement 3% de l'État insulaire est encore boisé. L’impact sur le climat est considérable car les forêts servent de réservoirs de carbone.

Haïti figure parmi les trois pays les plus touchés par les événements climatiques extrêmes. Le manque de résilience de la part de la population haïtienne a de lourdes conséquences. Seulement 2% du pays est encore boisé et les marais de mangroves, essentiels à la protection côtière, ont été réduits, parfois jusqu'à 86%. Ce phénomène est aggravé par la production de charbon de bois, qui est une des sources principales de revenus et d’énergie. La zone Village des Rapatriés possède l'un des rares peuplements de mangroves restants dans la zone de Port-au-Prince. La zone a déjà été dégradée par une utilisation non durable, exacerbée par le gaspillage et le manque d'accès à l'assainissement.

Depuis l’année dernière, des mesures participatives ont été mises en œuvre afin de garantir les moyens de subsistance des habitants des bidonvilles et de réduire les risques de catastrophe. Il est essentiel de renforcer les capacités des communautés en matière de gestion durable, de protection des plantes résistantes et de mesures de prévention des catastrophes. Ces connaissances permettent aux communautés affectées de s'adapter au changement climatique.

L'objectif du projet est de renforcer la résilience de 10 000 familles face aux effets du changement climatique, dans les zones vulnérables de Village des Rapatriés et de Projet Drouillard dans le bidonville de Cité Soleil.

Voici les objectifs à atteindre pour y arriver : 

  • Renforcement des capacités locales au niveau institutionnel et dans les communautés affectées
  • Restauration et protection des mangroves et d’autres plantes résistantes
  • Formation et équipement des comités locaux de prévention des catastrophes
  • Mise en œuvre d'un plan d'action communautaire pour réduire la contamination des zones de mangroves et pour améliorer la protection côtière
  • Création de solutions alternatives pour générer des revenus et pour lutter contre la déforestation dans les mangroves
  • Mise en œuvre d’un plan de renforcement des capacités et de formations ciblées pour les institutions partenaires locales
  • Formation du comité environnemental et des multiplicateurs environnementaux à la mobilisation communautaire
  • Campagnes de sensibilisation sur l'environnement Nexus, le changement climatique, WASH et la Nutrition
  • Élaboration et mise en œuvre des plans de gestion communautaires pour restaurer et protéger les mangroves
  • Création de 2 pépinières et réhabilitation/reboisement de la zone de mangroves pour restaurer l'écosystème le long de la côte (au moins 10 hectares)
  • Élaboration d'un concept de protection à long terme, mise en œuvre d'un plan communautaire et équipement de base de quatre refuges communautaires
  • Création de nouvelles sources de revenus et élaboration de stratégies d'utilisation durable de la zone de mangroves (y compris par la pêche durable, l'élevage, la commercialisation de fourneaux économes en énergie, la production de biogaz)

 

Infos pays

Capitale: Port-au-Prince
Surface: 27.750 km²
Population: environ 11,1 millions  d'habitants

Infos projet

Durée: depuis janvier 2017
Financement: Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ)
Partenaires: PENAH, RRH-CIPROG, ABIUDEA

Dernières modifications: septembre 2018

Soutenez nos projets dans le monde !
Faites un don

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.