EN | DE | FR
Faites un don

Tremblements de terre : Conséquences et mesures de secours

Les tremblements de terre comptent parmi les catastrophes naturelles les plus fréquentes sur terre. Ils représentent un grave danger parce qu'ils sont généralement imprévisibles. Bien qu'un tremblement de terre ne dure souvent que quelques secondes, ses conséquences sont considérables. Les vibrations, dévastatrices, tuent souvent des milliers de personnes.

Les dégâts matériels sont également très importants, avec des maisons endommagées ou même détruites. Les infrastructures sont souvent touchées comme par exemple les sources d’eau, ce qui constitue un véritable danger dans la mesure où cela affecte l’approvisionnement en eau.

Malteser International soutient les victimes des tremblements de terre immédiatement après la catastrophe, puis dans le processus de reconstruction qui s’ensuit. Nous préparons également la population aux catastrophes futures par le biais de formations et par la construction de maisons adaptées aux tremblements de terre.

Comment se développe un tremblement de terre ?

La croûte terrestre se compose de sept grandes plaques et de nombreuses plaques plus petites qui ressemblent à un puzzle. Ces plaques flottent sur une couche liquide de magma. Il arrive parfois que les plaques de la croûte terrestre se déplacent légèrement et s'éloignent les unes des autres ou entrent en collision.

Dès que la pression devient trop élevée ou que deux plaques s'emboîtent l'une dans l'autre, une rupture se produit au bord ou à l'intérieur d'une plaque. Ces contraintes se déchargent ensuite sous la forme d'un tremblement de terre. Le point où les plaques s’accrochent à plusieurs kilomètres de profondeur et où le séisme se produit est connu comme la source ou l'hypocentre du séisme.

À ce point au-dessus de la surface de la terre se trouve l'épicentre - le point où le tremblement de terre est le plus fort. Les tremblements de terre ne consistent généralement pas en un seul choc. Il y a souvent des pré- et post-chocs. Ils sont plus petits que le séisme principal et se produisent avant ou après celui-ci. Cependant, les tremblements de terre sont si rares et si faibles qu'il est très difficile de les détecter à temps avant que le séisme principal ne se produise.

Bien qu'il soit impossible de prévoir avec certitude les tremblements de terre, les systèmes d'alerte précoce permettent de détecter des chocs imminents à court terme. Si la pression entre deux plaques de la croûte terrestre devient trop forte et qu'un tremblement de terre se produit, la vibration est transmise par ondes dans toutes les directions. Ce faible signal peut être détecté par les stations de mesure peu avant le séisme. Bien qu'il ne reste généralement que peu de temps avant que la vibration se produise, des avertissements peuvent déjà être émis et des mesures à court terme prises.

Quelle est l'ampleur des dégâts causés par un tremblement de terre ?

En septembre 2018, un puissant séisme d'une magnitude de 7,5 sur l'échelle de Richter a déclenché un tsunami au large des côtes de l'île indonésienne de Sulawesi. Photo : YAKKUM/Malteser International


La force d'un tremblement de terre peut être déterminée à l'aide de l'échelle de Richter. Cet outil de mesure a été développé par le sismologue américain Charles Francis Richter et instauré en 1935.

La grandeur (lat. "magnitudo" = taille) sert d'échelle. Pour calculer la magnitude, la vibration du séisme doit être mesurée à l'aide d'un sismomètre. En outre, la distance jusqu'au foyer sismique, c'est-à-dire jusqu'au point d'origine du séisme, doit être connue.

Grâce à ces données, l'amplitude, c'est-à-dire le mouvement de sol le plus grand ou maximal, peut être lue à partir des évaluations graphiques du sismomètre. En combinaison avec la distance, cela donne la magnitude. Comme les amplitudes peuvent être très variées, Richter a utilisé une échelle logarithmique. Si l'amplitude maximale des séismes diffère d'un facteur 10, leur magnitude sur l'échelle est différente d'une valeur de 1 : un séisme de magnitude 7 est donc dix fois plus fort qu'un séisme de magnitude 6 et même 100 fois plus fort qu'un séisme de magnitude 5.

À l'heure actuelle, l'échelle des séismes les plus violents s'étend jusqu'à des valeurs supérieures à 9. Des amplitudes de 10 ou plus n'ont jamais encore été mesurées. Pour les personnes vivant dans des zones peuplées, les tremblements de terre de magnitude 3 sont facilement perceptibles, mais causent peu de dommages. Les tremblements de terre de magnitude 5 peuvent quant à eux causer des dommages, en particulier lorsque les bâtiments instables et sensibles. Des vibrations plus fortes peuvent causer de graves dommages ou détruire des zones entières.

Les conséquences d'un tremblement de terre

Selon la région et l'ampleur, les tremblements de terre peuvent avoir de graves conséquences. Rien qu'en Allemagne, plusieurs centaines de tremblements de terre sont mesurés chaque année, mais la plupart d'entre eux sont si faibles qu'ils ne sont pas perceptibles. Les dégâts sont également très rares. Le dernier tremblement de terre sérieux, d'une magnitude de 5,9, est survenu en 1992. Une personne a été tuée et le tremblement de terre a causé des dommages d'une valeur de 250 millions de DM (environ 130 millions d'euros à l'époque).

D'autres pays, en revanche, sont beaucoup plus menacés par les tremblements de terre et leurs effets.

Voici comment nous pouvons aider les personnes affectées

Après un tremblement de terre, nous distribuons de la nourriture et des articles ménagers aux familles. Photo : Jana Asenbrennerova/Malteser International

Dans les régions particulièrement exposées aux tremblements de terre, il est important de préparer la population aux urgences et de prendre des mesures préventives. Nous encourageons le développement de structures locales pour la prévention des catastrophes par le biais de formations.Même si des tremblements de terre surviennent de manière inattendue et soudaine, il est judicieux de sensibiliser la population à la question en temps utile et de lui fournir les informations nécessaires. En cas d'urgence, les gens sont plus susceptibles de savoir ce qui doit être fait et peuvent agir plus rapidement.

Au Japon, par exemple, un système complet d'alerte rapide a été mis en place pour limiter le nombre de victimes et les dégâts. Ce système utilise les conclusions résultant des tremblements de terre passés et avertit la population par le biais des téléphones mobiles et des médias.

Après un tremblement de terre, nous apportons une aide rapide dans les régions touchées. Nous fournissons aux familles blessées de la nourriture et des articles ménagers essentiels, des soins médicaux et de l'équipement médical pour les hôpitaux. Nous délivrons des matériaux de construction pour les abris temporaires afin que les personnes touchées aient un toit sur la tête temporairement, surtout en hiver.

Dans les mois suivant une catastrophe, nous soutenons la reconstruction des régions touchées, en particulier pour ce qui touche aux logements, à l'eau, aux infrastructures sanitaires et à la santé. Pour améliorer l'hygiène de la population, nous construisons des latrines et réparons les réservoirs d'eau et les canalisations.

Nous construisons également des postes de santé et formons du personnel médical à la gestion de patients atteints de maladies mentales. La construction de maisons à l'épreuve des tremblements de terre est également essentielle pour fournir aux familles un logement à long terme et assurer leur subsistance.

Grâce à vos dons, vous pouvez soutenir notre aide aux victimes de tremblements de terre !

Les tremblements de terre les plus violents de ces dernières années

En 2015 au Myanmar, environ 1,6 million de personnes ont été touchées par des inondations.

En 1960, le Chili a connu son plus fort tremblement de terre depuis le début des enregistrements, avec une magnitude de 9,5 sur l'échelle de Richter. Le tremblement de terre a déclenché un tsunami qui a causé des ravages et des dégâts considérables. 1 655 personnes ont perdu la vie, 3 000 ont été blessées et environ deux millions de personnes ont perdu leur maison.

Ces dernières années, il y a eu de graves tremblements de terre, en particulier en Asie. Le 25 avril 2015, un tremblement de terre de magnitude 7,8 a secoué la région entre Katmandou et Pokhara au Népal. 9 000 personnes ont perdu la vie et plus de 22 000 ont été blessées. Plus de 700 000 maisons ont été gravement endommagées, voire détruites.

Au total, plus de 2,8 millions de personnes ont été touchées par la catastrophe. Immédiatement après le séisme, nous avons pris des mesures d'urgence.

Soutenez notre travail de prévention des catastrophes et de secours en cas de tremblement de terre avec votre don !

Soutenez nos projets en faisant un don !
Faites un don

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.