EN | DE | FR
Faites un don

Aide hivernale au Népal et au Moyen-Orient

Couvertures, poêles et vêtements pour les réfugiés et les survivants du séisme
Les familles ont reçu des vêtements chauds, des matelas, des couvertures et des bâches pour se protéger du froid.

Les familles ont reçu des vêtements chauds, des matelas, des couvertures et des bâches pour se protéger du froid.

Malteser International a distribué des chaussures, des pantalons, des pulls ainsi que des écharpes, des gants et des bonnets à près de 13.000 enfants et jeunes.

Malteser International a distribué des chaussures, des pantalons, des pulls ainsi que des écharpes, des gants et des bonnets à près de 13.000 enfants et jeunes.

Distribution de vêtements chauds pour les enfants.

Distribution de vêtements chauds pour les enfants.

Dans de nombreuses régions du monde où les températures hivernales sont habituellement glaciales, la douceur printanière s'est installée en ce début d'année 2016. Mais pour les survivants du tremblement de terre d'avril 2015 au Népal, la réalité est bien différente: de nombreuses personnes vivent encore sous la tente en attendant de pouvoir reconstruire leurs maisons. Dans les villages reculés des montagnes de l'Himalaya, l'hiver s'annonce rude. Au Moyen-Orient, l'hiver est particulièrement froid. Les réfugiés Syriens vivent sous des tentes, à peine abrités de la pluie, de la neige et des températures glaciales. Leurs conditions de vie sont misérables. Malteser International met en place depuis la fin de l'année 2015 un vaste programme d'aide hivernale dans plusieurs pays, pour aider les plus démunis à vivre une vie saine et digne.


Népal: aide hivernale pour 1.700 familles
Dans les villages montagneux des districts de Kavre et de Novakot, au nord du Népal, Malteser International, en collaboration avec les partenaires RSDC et Indrawathee, distribue depuis décembre 2015 des kits d’hiver à près de 1.700 familles, pour leur permettre de se protéger du froid et de la neige. Les kits contiennent des manteaux et des écharpes ainsi que des poêles (pour le chauffage et la cuisine), des couvertures, des matelas et des bâches pour isoler les habitations. « Pour les familles touchées par le tremblement de terre en avril dernier vivant en altitude dans des abris temporaires, l’hiver s’annonce très rude », explique Jürgen Focke, responsable de la logistique et de la coordination des projets de Malteser International au Népal. « Pendant la journée, le soleil rend la vie un peu plus supportable. Mais dès la tombée en fin d’après-midi, les températures chutent en dessous de zéro très rapidement. »

Des représentants des villages ont sélectionnés les familles les plus dans le besoin, particulièrement celles avec des jeunes enfants ou des personnes âgées, vivant sous des tentes ou des abris temporaires en altitude. « Avant de distribuer l’aide aux familles, nous enseignons quelques mesures de sécurité de base contre les incendies, pour être sûr que les poêles ne causent pas d’accident. Nos équipes expliquent également aux familles comment quelques gestes simples d’hygiène peuvent empêcher la propagation de maladies », ajoute Jürgen Focke.

En septembre 2015, des blocages à la frontière entre l’Inde et le Népal, lié à la mise d’une nouvelle constitution népalaise, ont provoqué des pénuries de nourriture, de carburant et de médicaments dans le pays. De nombreuses entreprises ont dû fermer, des milliers de familles n’ont alors plus de revenus. Pour beaucoup, la survie devient alors une lutte quotidienne. Les organisations humanitaires ont été mises à rude épreuve et ont eu beaucoup de difficultés à acheminer à temps l’aide, pourtant si attendue. « Nous sommes soulagés de pouvoir distribuer cette aide hivernale malgré les blocages. Il était temps pour toutes ces familles de recevoir un soutien », conclut Jürgen Focke. L’aide hivernale au Népal est possible grâce au soutien financier de la Commission Européenne et d’Aktion Deutschland Hilft, un groupement d’ONG allemandes.


Irak : vêtements d’hiver pour 13.000 enfants réfugiés
La région de Dohouk accueille désormais près de 500.000 déplacés qui ont fui les violences de l’Etat Islamique, depuis la proclamation d’un califat en juin 2014. Dans les camps de réfugiés de Bersevi II et de Khadia, Malteser International a distribué des chaussures, des pantalons, des pulls ainsi que des écharpes, des gants et des bonnets à près de 13.000 enfants et jeunes. « Face aux fortes pluies et maintenant à la neige et les températures glaciales, les conditions de vie des réfugiés – déjà très mauvaises – n’ont fait qu’empirer », explique Stefan Jansen, administrateur des programmes de Malteser International. « De nombreuses familles vont passer l’hiver sous la tente, elles ont aujourd’hui vraiment besoin de couvertures et de matelas. »

Depuis le début de l’année 2015, Malteser International gère un centre médical en collaboration avec les autorités sanitaires locales, qui offre des soins à 10.000 réfugiés dans le camp de Bersevi II. La plupart des réfugiés sont des Yézidis, une minorité religieuse persécutée par ISIS. En juin 2015, Malteser International a ouvert un autre centre de santé primaire dans le camp de Kadia, accueillant 15.000 déplacés. Nos projets en Irak sont menés grâce à un financement du Ministère fédéral des Affaires Etrangères.

Liban: aide hivernale pour 750 enfants réfugiés
L’Association Libanaise de l’Ordre de Malte a commencé à distribuer des couvertures et des vêtements chauds aux réfugiés en novembre 2015, en prévision des températures glaciales et des fortes pluies. Près de 750 enfants réfugiés Syriens et Irakiens vivant dans la plaine de la Bekaa, au nord du Liban ont reçu en premier une aide. Les personnes ayant trouvé refuge dans les régions les plus pauvres au Liban, et vivant aujourd’hui dans des conditions misérables dans des abris de fortune, des tentes, des garages ou encore des caves, sont les plus affectées. L’aide hivernale au Liban reçoit un soutien financier de la fondation autrichienne « Nachbar in Not ».

Contact

Isaure Schützeichel
Email
+49-(0)221-9822-152