EN | DE | FR
Faites un don

Burundi

Depuis les années 1970, ce petit pays d’Afrique de l’Est connait une histoire mouvementée, rythmée par des crises politiques et sociales. L’affrontement armé qui a eu lieu entre les groupes ethniques Hutu et Tutsi dans les années 1990 a fait plus de 300 000 victimes. La situation politique, sociale et économique du pays, déjà fragile, s’est déclinée à la suite d’un coup d’état raté en 2015. Depuis mi 2015, plus de 430 000 personnes ont fui le pays pour se réfugier dans les pays voisins : Tanzanie, Rwanda, la RD Congo et l’Ouganda.

Un foyer pour les enfants de la rue du Burundi

Plus de sécurité pour les enfants du Burundi et un meilleur accès aux soins de santé

Depuis janvier 2018, Malteser International soutient la population burundaise dans les domaines de la santé (mentale), de la prévention du choléra et de la protection de l'enfance, en coopération avec diverses organisations partenaires locales.

Près de la frontière tanzanienne, en collaboration avec le partenaire local CNPK, nous offrons des soins psychologiques et psychiatriques, ce qui est particulièrement important pour les réfugiés de retour de la Tanzanie et d'autres personnes qui ont connu la violence.

Nous travaillons également au niveau de la frontière avec la République démocratique du Congo. En coopération avec la Croix-Rouge burundaise, nous contribuons à la prévention du choléra en offrant l’accès à de l’eau propre et en effectuant des campagnes de prévention. Nous nous consacrons aussi à l'amélioration des soins médicaux des groupes défavorisés, en collaboration avec notre partenaire ADP.

Les autres victimes de la crise sont les enfants des rues, dont le nombre a sensiblement augmenté ces dernières années. Malteser International a mis en place deux foyers d’accueil, parrainés par la Fondation Stamm,  où ces enfants reçoivent une protection, un suivi et des soins complets.

Le Burundi est l'un des pays les plus pauvres du monde. Environ 65% de la population vit dans la pauvreté. Dans la liste de l'indice du développement humain, l'indicateur de richesse créé par l'Organisation des Nations Unies, le pays 2017 est classé 184 sur 188. Dans certaines régions du pays, le système de santé s’est entièrement effondré. Et pourtant, suite aux bouleversements politiques et aux conflits, une grande partie de la population a été confrontée à des situations de violence et nécessite un suivi psychologique, qui est aujourd’hui, insuffisant. Depuis Mai 2015 et suite à l’échec du coup d’état, des centaines de milliers de personnes ont trouvé refuge dans les pays voisins, en Tanzanie, au Rwanda, en Zambie et en RD Congo.

Les camps de réfugiés en Tanzanie sont surpeuplés et de plus en plus de réfugiés retournent au Burundi. Dans les provinces de Rutana, Makamba et Muyinga, nous soutenons les rapatriés et les résidents en offrant des soins psychologiques et psychiatriques.

En parallèle, les affrontements en DR Congo, dans la région du Sud-Kivu, près de la frontière avec le Burundi, ont attiré près de 8200 réfugiés congolais au Burundi, venus la plupart par le lac Tanganyika. Dans les provinces de Rumonge et Bubanza, nous consacrons une attention particulière à la prévention du choléra et à une amélioration des soins médicaux.

Chaque jour, dans les grandes villes du Burundi, des enfants soldats luttent pour survivre. Ils ne sont pas étrangers à la violence et à l’arbitraire. Le nombre d’enfants soldats a considérablement augmenté suite à la crise de 2015. Deux foyers de la fondation Stamm accueillent les enfants soldats : le premier se trouve à Bujumbura, la capitale, et le second à Ngozi, à l’intérieur du pays.

Provinces de Rutana, Makamba et Muyinga
Amélioration du suivi psychologique et psychiatrique

Province de Bubanza
• Préparation à d’éventuelles épidémies de choléra
• Extension de l'approvisionnement en eau potable et amélioration des règles d’hyigène

Province de Rumonge
• Développement d'un réseau de jeunes
• Améliorer les soins de santé pour les groupes défavorisés

Bujumbura et Ngozi
• Promotion et renforcement de la protection de l'enfance contre la violence et les abus

Provinces de Rutana, Makamba et Muyinga
• Formation du personnel et mise à disposition de médicaments pour les soins psychologiques et psychiatriques
• Rénovation d’hôpitaux
• Formation d’aides-soignants communautaires au suivi psychosocial, activation des réseaux sociaux et des activités d’entraide personnelle

Province de Bubanza
• Construction d'une ligne d'approvisionnement en eau potable et formation des Comités pour l’eau potable aux activités de maintenance
• Formation des ménages aux mesures d’hygiènes par l’intermédiaire de spécialistes de l’hygiène communautaires
• Instruction pour la construction indépendante de latrines dans un village habité par la minorité Batwa
• Etablissement de Comités contre le choléra et création d’un plan de crise pour la lutte contre le choléra au niveau provincial (y compris l’approvisionnement en kits d’urgence)

Province de Rumonge
• Mise en place d’un réseau de jeunes en charge de sensibiliser leurs communautés aux premiers secours et aux conseils de santé
• Construction et équipement d’un centre de jeunes
• Prise en charge des frais médicaux pour les personnes particulièrement vulnérables

Bujumbura et Ngozi
• Elaboration de solutions complètes pour la situation des enfants soldats
• Acquisition de l’équipement nécessaire pour les deux foyers
• Prise en charge des frais médicaux, formations scolaires et professionnelles et assistante juridique pour les enfants et les adolescents

 

Contactez-nous

Ricarda Stienhans
+49-(0)221-96441-217
Email: Ricarda.Stienhans(at)malteser-international.org

Infos pays

Capitale : Bujumbura
Superficie : 27.834 km2
Population : env. 11,5 Millions

Infos projet

Durée : 01.01.2018 – 31.08.2018
Financement : Ministère fédéral des affaires étrangères
Partenaires : Action pour le Développement et pour la Paix (ADP), Croix Rouge Burundi, Centre Neuro-Psychiatrique de Kamenge (CNPK), Fondation Stamm (FS)

 

Soutenez nos projets dans le monde avec votre don !
Faites un don