Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.

EN | DE | FR
Faites un don

Combattre la maladie du sommeil

La maladie du sommeil (aussi connue sous le nom de trypanosomiase humaine africaine ou THA), est propagée par la piqûre de la mouche tsé-tsé. Elle est présente dans de vastes régions d'Afrique. Elle provoque des symptômes physiques et neurologiques graves qui sont presque toujours mortels s'ils ne sont pas traités. Le Soudan du Sud est un État extrêmement fragile avec un passé marqué par des conflits internes violents. C’est aussi un des pays les plus touchés par la maladie. Les infrastructures sanitaires locales ont beaucoup de mal à lutter contre la maladie.

Nous travaillons en coopération avec la Foundation for Innovative New Diagnostics (FIND) et le ministère de la Santé du Soudan du Sud pour améliorer les tests, le diagnostic et le traitement de la maladie du sommeil dans les États de l'Est, de l'Ouest et de l'Équatoria-Central du Soudan du Sud. La maladie y est endémique. Il s'agit de moderniser et d'équiper les établissements de santé, d'offrir une formation aux agents de santé et de mener des campagnes de sensibilisation au sein des communautés locales.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) projette d’éliminer la maladie du sommeil d'ici 2020. La maladie était autrefois dévastatrice. On comptabilisait près de 800 000 décès en Afrique subsaharienne au début du 20 ème siècle. En 2015, moins de 3 000 cas de maladie du sommeil ont été signalés sur l'ensemble du continent. L'évolution est similaire au Soudan du Sud, avec 317 cas signalés en 2012 et seulement 63 en 2014.

Aujourd'hui, la maladie est particulièrement répandue dans le sud et le sud-ouest du pays, près de la frontière avec l'Ouganda, la RCA et la RD Congo. Le risque de maladie du sommeil est présent des deux côtés de la frontière. L'afflux de réfugiés et de personnes déplacées à l'intérieur du pays (IDP) risque d’augmenter la prévalence de la maladie.  Des mesures de surveillance et de contrôle continues doivent être mises en place afin de diagnostiquer et de traiter rapidement les cas de maladie du sommeil.

Le programme vise à intensifier la surveillance et le contrôle de la maladie du sommeil au Soudan du Sud en introduisant de nouveaux outils et stratégies de dépistage et de diagnostic, dans le but de contribuer à l'éradication de la maladie.

  • Campagne de sensibilisation sur le diagnostic et le traitement de la maladie du sommeil
  • Établissement et amélioration des services de diagnostic et de traitement
  • Cartographie et qualification des établissements de santé
  • Modernisation et équipement des installations sanitaires et formation du personnel de santé
  • Dépistage des patients soupçonnés d'être atteints de la maladie du sommeil

Infos pays

Capitale : Juba
Surface : 644.329 km²
Population : 12 millions d'habitants

Infos projet

Durée du projet : depuis 2014
Financement : Fondation pour l'Innovation en matière de Nouveaux Diagnostics (FIND)
Partnenaires : Ministry of Health South Sudan, FIND

Dernières modifications : août 2018

Soutenez notre projet en faisant un don !
Faites un don