Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.

EN | DE | FR
Faites un don

Soudan du Sud : distribution de l'aide humanitaire aux régions éloignées

Rahel travaille pour Malteser International au Soudan du Sud depuis juin 2018. Photo : Rahel Kuenzle/ Malteser International

Acheminer de l'aide au Soudan du Sud est souvent risqué et éprouvant. Mais dans un tel contexte d’urgence, essentiel ! Découvrez notre rapport concernant nos distributions dans les villages du district sud-soudanais de Raga.

Cela fait maintenant près de 5 ans que le Soudan du Sud, plus jeune État de la communauté internationale, est secoué par une guerre civile. Quatre millions de Sud-Soudanais vivent aujourd’hui en fuite. Les champs fertiles sont en jachère. Par crainte d'attaques violentes, les gens n'osent plus aller dans leurs champs. Même les denrées alimentaires de base doivent maintenant être importées du Soudan et de l'Ouganda. Le taux d'inflation fluctue énormément et a atteint 800%. La plupart des habitants du Soudan du Sud n'ont plus les moyens de se nourrir et ils meurent de faim.

La situation dans les villages reculés du Soudan du Sud est particulièrement difficile

Les routes menant aux villages du district de Raga sont tellement délabrées et dangereuses qu'il n'y a pratiquement pas de camions de ravitaillement en provenance de l'Ouganda et du Soudan. Il ne reste presque plus de nourriture à acheter. Les gens se nourrissent principalement de mangues et de fruits sauvages. Ce n'est pas suffisant, la situation est dramatique !

Le voyage jusqu'à cette zone est très dangereux. Les assauts armés sont récurrents. Nos employés étaient sur place en juin dernier afin de distribuer des semences et des outils. Rahel Kuenzle travaille pour nous au Soudan du Sud depuis le mois de juin. Elle s'est rendue en juillet dans 5 villages de Raga, en compagnie d'une grande équipe de collègues, de professionnels et de chauffeurs afin de distribuer des denrées alimentaires de base aux habitants.

Malteser International a distribué de la nourriture et des articles d'hygiène dans plusieurs villages de Raga, au Soudan du Sud. Photo : Rahel Kuenzle/ Malteser International

La saison des pluies rend le transport délicat


Le moment était idéal pour faire les livraisons car les conditions de sécurité s’étaient assouplies. Les autorités avaient également donné leur feu vert. Bien que la saison des pluies rendait le transport des biens très difficile, livrer plus tard aurait été encore plus compliqué.

"Les camions sur les routes inondées prennent plus de temps pour atteindre leur destination. Les routes sont difficilement praticables. Un de nos camions s'est subitement retrouvé coincé dans la boue et a dû être remorqué. Il nous a fallu deux jours entiers pour parcourir 400 km et atteindre Raga avec nos 5 camions et nos trois véhicules tout-terrain. Cela a un petit peu bouleversé notre organisation mais nous avons tout de même atteint notre objectif", raconte Rahel.






Raga, Soudan du Sud : la distribution d’aide est nécessaire, urgente et doit être régulière


"Outre les habitants d'origine, de nombreux réfugiés venus chercher refuge ici vivent désormais dans les villages. Lorsque nous sommes arrivés dans le premier village après deux jours, les gens étaient visiblement soulagés de recevoir de l'aide. Nous avons distribué de l'huile, des haricots, du sel, du sorgho, des bidons d'eau et du savon", rapporte Rahel.

La distribution de denrées représente beaucoup pour les gens que nous aidons. Rahel se souvient d’un moment en particulier : "J'ai vu un petit garçon occupé à ramasser avec soin chaque grain tombé au sol. C'était un moment que je n'oublierai pas." Toujours selon elle, "peu importe à quel point le transport était difficile, les visages heureux des gens de cette région éloignée en valaient la peine".
 

Deux Sud-Soudanais sur trois dépendent de l'aide humanitaire. Aidez des personnes comme Rahel à nourrir les gens dans le besoin en faisant un don maintenant.

Pour en savoir plus sur nos projets, cliquez ici

Soutenez l'aide humanitaire en Soudan du Sud, faites un don !
Faites un don