EN | DE | FR
Faites un don

Crise de la faim au Soudan du Sud : plus de la moitié de la population est menacée

Les enfants sont particulièrement touchés par les effets de la crise de la faim, car seules les lycéens vont actuellement en cours. Cela signifie que pour beaucoup d'enfants, le seul repas chaud qu'ils recevaient chaque jour à l'école n'est plus disponible. Photo archives : Max Kupfer/Malteser International

Cologne/Juba. Les conflits armés, les récentes inondations ou encore la pandémie de Covid-19 ont pour conséquence que 6,35 millions de personnes au Soudan du Sud sont menacées par la faim. Selon les chiffres des Nations Unies, plus de 50 % de la population n'aura bientôt pas assez de nourriture. Certaines régions du pays connaissent déjà une famine aiguë.

"C'est une situation alarmante à laquelle nous devons réagir rapidement. Sinon, 60 % de la population sera déjà menacée par la faim dans quelques semaines", a déclaré Roland Hansen, responsable des programmes en Afrique pour Malteser International.

Comme plusieurs crises se chevauchent, la situation s'est aggravée ces derniers mois. La situation politique est instable et les attaques de différents groupes armés entraînent des déplacements répétés de la population. Dans le même temps, les inondations ont entraîné la destruction des récoltes. La pandémie de Covid-19 n’a fait qu’aggraver la situation sur place.

"Les écoliers ont été particulièrement touchés par la pandémie. Les écoles sont fermées depuis des mois. Entre temps, les enfants en dernière année d'études ont été autorisés à retourner en classe, mais de nombreuses filles ont été mariées pendant le confinement et ne sont donc pas retournées à l'école. Dans nos zones de projet, nous avons immédiatement commencé à fournir de la nourriture aux enfants qui sont autorisés à revenir à l'école. Pour les plus jeunes, cependant, la fermeture de l'école signifie qu'ils n'ont pas accès à l'éducation, ni à un repas sain et consistant - car souvent le repas scolaire est le seul repas chaud de la journée. Nous assistons à un effondrement de la situation ces derniers mois.", a ajouté Roland Hansen.

"Pour faire face à cette crise de la faim qui s'aggrave au Soudan du Sud, nous devons continuer à accroître notre soutien - et pour cela nous avons besoin de dons de toute urgence.", a conclu Roland Hansen. Malteser International distribuera entre autres des semences et du matériel agricole. Dans les zones qui ont été touchées par les inondations, notre personnel distribue déjà des articles d'hygiène et fournit de l'eau potable aux familles.

A l'attention des rédactions :
Roland Hansen, chef du département Afrique de Malteser International, est disponible pour des interviews.

Contact :
isaure.schuetzeichel@malteser-international.org

FAITES UN DON MAINTENANT

Référence : « Famine en Afrique »

 

Contact

Liste de diffusion presse

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion presse pour rester informé et recevoir nos actualités !

Protection des données/Conditions de désinscription

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.