EN | DE | FR
Faites un don

La pandémie de coronavirus pourrait provoquer une crise alimentaire

Pour de nombreux réfugiés vénézuéliens vivant en Colombie, la situation a été aggravée par les conséquences de la pandémie de coronavirus. Avec notre organisation partenaire ABIUEDA, nous avons distribué des colis alimentaires à 1 000 personnes dans le besoin. Photo : ABIUEDA/Malteser International

Cologne. Dans certains pays, les mesures imposées dans le cadre de la pandémie de coronavirus tels que le confinement, la restriction de mouvement et la fermeture des écoles ont de lourdes conséquences. Dans les mois à venir, certaines populations risquent de souffrir de la faim et peut-être même d’en mourir. Selon Ingo Radtke, secrétaire général de Malteser International, ‘’la crise du coronavirus est une catastrophe humanitaire. Dans les pays où nous intervenons, de nombreuses personnes travaillent de manière journalière et gagnent, en temps normal, à peine de quoi nourrir leur famille le soir. Avec les  mesures de confinement, ces familles ne gagnent plus rien et sont affamées. Certains agriculteurs ne peuvent plus cultiver leur champs et perdent leurs revenus. Dans le même temps, les prix des denrées alimentaires flambent dans de nombreux pays. La fermeture des écoles a de graves répercussions, comme par exemple au Soudan du Sud, où nous fournissons un déjeuner quotidien à près de 2 000 écoliers. Avec la fermeture des écoles, la plupart des enfants n’ont plus ce repas chaud qu’ils recevaient chaque jour. Nous devons agir rapidement et distribuer des produits de première nécessité aux populations vulnérables afin que cette crise ne s'aggrave pas".

Selon le Programme alimentaire mondial des Nations unies, environ 265 millions de personnes dépendront de l'aide alimentaire d'ici la fin de l'année, soit deux fois plus que l'année dernière. "Dans presque tous les 28 pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine et du Moyen-Orient où nous sommes actifs, les mesures de confinement signifient une souffrance encore plus grande pour les populations démunies. La vie de nombreuses personnes est menacée", s’inquiète M. Radtke.

En Colombie, Malteser International a distribué des colis alimentaires d'urgence à 1 000 réfugiés vénézuéliens dans le département de La Guarija et soutient les autorités sanitaires dans la réalisation de contrôles sanitaires aux points d'entrée dans les zones frontalières du nord de la Colombie. Des colis alimentaires ont également été distribués à 3 600 familles dans le besoin dans la province de Sindh au Pakistan.

Malteser International lance un appel urgent aux dons afin de fournir une assistance aux personnes qui, à cause des restrictions liées à la pandémie, ont perdu leurs moyens de subsistance. "Les populations vulnérables ont besoin de notre solidarité. Elles n'ont aucune réserve pour lutter contre le virus et ses conséquences", a déclaré Ingo Radtke.

 

FAIRE UN DON POUR AIDER LES POPULATIONS AFFECTÉES PAR LE CORONAVIRUS.

Contact

Johanna Osswald
Email : johanna.osswald(at)malteser-international.org
+49-(0)221-96441-188

Liste de diffusion presse

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion presse pour rester informé et recevoir nos actualités !

Protection des données/Conditions de désinscription

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.