EN | DE | FR
Faites un don

Les pluies de mousson endommagent les camps de réfugiés Rohingya au Bangladesh

Notre centre de santé dans le camp de Kutupalong a subi des dommages mineurs lors des fortes pluies de mousson. Malgré l'inondation, l'équipement matériel et les médicaments, conservés en lieu sûr, n'ont pas été touchés. Photo : Malteser International

Les premières pluies de mousson au Bangladesh ont provoqué des inondations et des glissements de terrain, endommageant des milliers d'abris et d'infrastructures dans le camp de réfugiés de Kutupalong, à Cox’s Bazar. L'armée bangladaise a bloqué un point majeur d'accès au camp, n’autorisant que le passage de véhicules médicaux et d’équipes d'ONG enregistrées.

‘’Notre centre de santé du camp de Kutupalong a subi des dommages mineurs suite aux inondations, mais les équipes de notre partenaire local, Gonoshasthaya Kendra, ont travaillé sans relâche pour protéger les équipements médicaux et les médicaments conservés dans nos centres de santé", a déclaré Gerhard Serafin, coordinateur de l’assistance apportée par Malteser International à Cox’s Bazar. "Nous venons toujours en aide aux blessés, mais les conditions devraient s'aggraver au cours des prochains mois avec la poursuite des pluies".

En coopération avec le partenaire local, Malteser International fournit une assistance médicale à près de 20 000 personnes dans deux centres de santé du camp de Kutupalong. En plus du traitement des maladies infectieuses et des blessures, l'équipe sur le terrain prend soin des femmes enceintes et allaitantes.
En août 2017, près de 650 000 membres de la minorité Rohingya ont dû fuir leur foyer au Myanmar après une vague de violence et de persécution. Depuis, une majorité d’entre eux vivent dans des abris de fortune en bambou et en plastique érigés dans le camp de Kutupalong. Accueillant aujourd’hui 800 000 réfugiés, c’est le plus grand camp de réfugiés au monde.

La saison des cyclones et de la mousson se poursuit jusqu’en août et l’on craint que la plupart des abris ne puissent résister aux vents violents et aux pluies torrentielles. Les inondations entraînent le risque de maladies transmises par l’eau, telles que la diarrhée et l’hépatite et ‘’il est de plus en plus difficile de se procurer du matériel de secours’’ a déclaré Gerhard Serafin. "Nous avons besoin de plus d'aide pour continuer à fournir une assistance vitale aux enfants, femmes et hommes qui seront touchés par cette catastrophe".

C'est une course contre la montre et une action urgente est nécessaire. Aidez-nous à garder les réfugiés en sécurité et en bonne santé.

Faites un don maintenant.

Contact

Johanna Osswald
Email : johanna.osswald(at)malteser-international.org
+49-(0)221-96441-188

Liste de diffusion presse

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion presse pour rester informé et recevoir nos actualités !

Protection des données/Conditions de désinscription

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.