EN | DE | FR
Faites un don

Syrie : "Les gens vont mourir de froid et de faim"

En coopération avec ses partenaires IDA and Hand in Hand, Malteser International gère un réseau d'hôpitaux et de centres de santé primaire à Idlib et dans l'ouest et le nord d'Alep. @IDA/Malteser International

Cologne/Idlib. Pour les populations de la région d’Idlib et d’Alep Ouest, les dernières zones du nord-ouest de la Syrie contrôlées par les forces d'opposition et les islamistes radicaux, la situation actuelle est sans espoir. L'accord de cessez-le-feu négocié entre la Turquie et la Russie n’existe que sur le papier. Depuis novembre 2019, le gouvernement syrien mène une offensive qui a entraîné le déplacement de plus de 500 000 personnes.

"Les civils qui fuient les combats et les bombardements aériens dans le sud n’ont pas d’endroit où se réfugier car la frontière avec la Turquie est fermée. Les gens fuient les combats quotidiens et ont peur des représailles du gouvernement syrien. Pour eux, les civils, les femmes et les enfants sont aussi des terroristes", déclare Janine Lietmeyer, responsable des programmes au Moyen-Orient chez Malteser International. En coopération avec deux organisations partenaires syriennes, Malteser International gère un réseau d'hôpitaux et de centres de santé primaire à Idlib et dans l'ouest et le nord d'Alep. "Au cours des deux dernières semaines, deux de nos hôpitaux et deux postes de santé ont dû être évacués. Ils étaient situés près des lignes de front. Le personnel médical fait l’impossible pour continuer de prodiguer des soins à la population. Ils dispensent des chirurgies d’urgence et des services de santé vitaux tels que la dialyse et l'alimentation thérapeutique pour les enfants sous-alimentés".

La population syrienne est aujourd’hui confrontée à une souffrance sans pareille et une action humanitaire et politique immédiate est nécessaire. "La concentration d’un grand nombre de personnes déplacées dans un espace restreint aggrave fortement la situation. Les enfants, les malades chroniques et les personnes âgées seront les plus affectés. En toute franchise, si les parties au conflit et la communauté internationale ne mettent pas fin à la guerre, les gens vont mourir de froid et de faim. Toute nouvelle escalade militaire entraînera davantage de souffrances et de victimes.’’

Janine Lietmeyer, responsable des programmes au Moyen-Orient chez Malteser International, est disponible pour des interviews.

Contact : +49 (0)221 96441188, johanna.osswald@malteser-international.org

Faire un don pour soutenir notre aide en Syrie.

Contact

Johanna Osswald
Email : johanna.osswald(at)malteser-international.org
+49-(0)221-96441-188

Liste de diffusion presse

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion presse pour rester informé et recevoir nos actualités !

Protection des données/Conditions de désinscription

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.