EN | DE | FR
Faites un don

Notre aide humanitaire au Burundi

Depuis les années 1970, ce petit pays d’Afrique de l’Est connait une histoire mouvementée, rythmée par des crises politiques et sociales. L’affrontement armé qui a eu lieu entre les groupes ethniques Hutu et Tutsi dans les années 1990 a fait plus de 300 000 victimes.

La situation politique, sociale et économique du pays, déjà fragile, s’est déclinée à la suite d’un coup d’état raté en 2015. Depuis mi 2015, plus de 430 000 personnes ont fui le pays pour se réfugier dans les pays voisins : Tanzanie, Rwanda, la RD Congo et l’Ouganda.

Les enfants sont les premières victimes des conflits politiques et sociaux au Bundi et beaucoup vivent dans la rue.

Plus de sécurité et une meilleure nutrition pour les enfants du Burundi

Depuis novembre 2018, en coopération avec l'organisation partenaire locale Fondation Stamm, nous nous engageons pour la sécurité alimentaire et la protection des enfants des rues au Burundi.

Près de la frontière tanzanienne à Muyinga, nous nous consacrons à la prévention de la malnutrition en assurant la sécurité alimentaire des petits agriculteurs par le biais de formations. Nous leur fournissons des semences de qualité et des outils agricoles.

A Bujumbura, la capitale, nous protégeons les enfants des rues et améliorons leurs conditions de vie en les admettant temporairement dans un foyer pour enfants et en les réintégrant dans leur famille.

Le Burundi est l'un des pays les plus pauvres du monde. Environ 78% de la population vit dans la pauvreté. Dans la liste de l'indice du développement humain, l'indicateur de richesse créé par l'Organisation des Nations Unies, le pays 2017 est classé 184 sur 188.

L'économie du Burundi dépend largement de l'agriculture. Le secteur emploie 80 pour cent de la population active, bien que les terres arables sont très rares au Burundi. En raison des petites superficies et des faibles récoltes, la pauvreté touche particulièrement les petits agriculteurs. Actuellement, environ 1,72 million de personnes au Burundi sont touchées par l'insécurité alimentaire.

Depuis la mi-2015, l'échec de la tentative de coup d'État a aggravé la situation alimentaire et appauvri le pays. Les inondations et autres catastrophes naturelles aggravent elles aussi la situation alimentaire. De nombreux Burundais ont fui vers les pays voisins, en particulier la Tanzanie. La concurrence pour les terres arables fertiles continue de s'intensifier.

Dans les grandes villes du Burundi, les enfants des rues luttent quotidiennement pour leur survie. La violence et l'arbitraire les laissent généralement sans défense. La crise de 2015 a entraîné une augmentation significative du nombre d'enfants des rues. Dans la capitale Bujumbura ainsi qu'à Ngozi, nous soutenons l'accueil des enfants des rues dans deux foyers de la Fondation Stamm.

Province de Muyinga

  • Accroître la sécurité alimentaire par de meilleures récoltes stables de légumes nutritifs et d'aliments de base.

Province de Bujambura

  • Protection des enfants des rues par le biais d'abris sûrs avec soins médicaux gratuits, soins psychosociaux et scolarisation, et réinsertion des enfants et des jeunes dans leur famille ou leur famille d'accueil.

Province de Muyinga

  • Soutien aux petits exploitants par le biais de semences et d'outils agricoles de qualité
  • Formation de petits groupes d'agriculteurs par le biais d'écoles d'agriculture de terrain (FFS) et promotion des échanges entre écoles.
  • Promotion d'activités génératrices de revenus telles que l'exploitation de moulins à maïs et manioc, de décortiqueuses à riz, etc.
  • Formation de groupes d'épargne et de crédit
  • Mise en place d'une formation de technicien agricole ou vétérinaire avec internat associé

Province de Bujumbura

  • Achat de l'équipement nécessaire pour le foyer pour enfants de Bujumbura
  • Prise en charge des frais de traitement médical
  • Sécurisation des soins psychologiques
  • Mise à disposition d'une offre scolaire/professionnelle
  • Mise à disposition d'une assistance juridique

 

Durée : 15.11.2018 - 31.12.2019
Financement : Aktion Deutschland Hilft (ADH)
Partenaire : Fondation Stamm (FS)

Rapports du Burundi :

Un cadeau pour l'avenir : permettre à Fabrice de grandir en bonne santé

"Kanyoni" signifie "petit oiseau". C'est le surnom affectueux donné à Fabrice. Le petit garçon n'a que deux mois. Il est le plus jeune enfant jamais pris en charge par le foyer pour enfants de la Fondation Stamm, au Burundi.

Lire la suite

Un cadeau pour l'avenir : un foyer pour les enfant dont les mères sont incarcérées

Didacienne aura bientôt quatre ans. La petite fille vit dans le foyer d’enfants de la Fondation Stamm à Bujumbura, la capitale du Burundi. La mère de Didacienne est incarcérée depuis trois ans et attend toujours que son affaire soit portée devant les tribunaux.

Lire la suite

Un cadeau pour l'avenir : un foyer aimant pour Kentia

Kentia a onze ans et vit dans le foyer pour enfants de la Fondation Stamm à Bujumbura, la capitale du Burundi. La petite fille, qui a autrefois vécu dans la rue, a enfin trouvé sa place et peut regarder vers l’avenir.

Lire la suite

Ensemble, créons un meilleur futur

Vous souhaitez avoir un impact et vous engager pour une cause qui vous est chère ? Soutenez notre travail et devenez un de nos partenaires réguliers ! Voici les avantages :
 

  • En faisant un don régulier, vous fournissez une aide prévisible et fiable.
  • Vous êtes informé de notre travail grâce à notre newsletter mensuelle.
  • Vous pouvez annuler votre don régulier à tout moment.
  • Donnez selon vos moyens, à partir de 5 € par mois.

Infos projet

Soutenez notre travail au Burundi en faisant un don !
Faites un don

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.