EN | DE | FR
Faites un don

Renforcer le système de santé

La situation fragile en République Démocratique du Congo se reflète dans son système de santé où les services de santé sont très faibles voire inexistants. L’accès aux soins est extrêmement difficile pour la population. Les services de santé – quand ils existent – sont soit très mauvais, soit inaccessibles car trop chers pour une grande majorité de la population.

Depuis 2006, Malteser International est présent dans le nord-est du RD Congo pour renforcer le système de santé public. L’organisation soutient plus de 250 centres de santé et 14 hôpitaux des 14 zones de santé à travers une aide financière et un appui technique pour permettre aux populations d’avoir accès à des soins abordables et de bonne qualité. Ce projet permet d’améliorer l’accès aux soins pour une population d’environ 2,4 millions de personnes dans les provinces d’Ituri, du Haut-Uélé, de Bas-Uélé et de Kasaï Central.

Les dépenses en santé par habitant sont les plus basses du monde. Les hôpitaux et les centres de santé dans les zones d’intervention du projet sont très pauvres (équipements, médicaments et formations du personnel) et ne reçoivent presque aucune subvention de l’Etat. Les structures sanitaires doivent donc trouver elles-mêmes des fonds et les patients doivent payer de grosses sommes d’argent pour recevoir un traitement. Par ailleurs, les formations sanitaires situées dans les régions reculées ont beaucoup de difficultés à trouver du personnel médical qualifié. Aussi, à cause des distances, le manque d’argent et l’état dégradé des réseaux routiers, l’approvisionnement en médicaments fait défaut. Les hôpitaux n’ont pas assez d’espace pour accueillir suffisamment de patients et n’ont que très peu d’équipements médicaux afin d’offrir des soins de santé secondaire de qualité. En RDC, plus de 50 % des établissements de santé manquent d'eau et d'installations sanitaires.

En RD Congo, environ 8 % des enfants (<5 ans) souffrent de malnutrition aiguë et plus de 42 % de malnutrition chronique. Or, les établissements de soins de santé manquent souvent de connaissances et de ressources pour la prévention, la détection précoce et le traitement de la malnutrition. Les intrants nutritionnels ne sont souvent pas disponibles. Une alimentation riche en nutriments pendant la grossesse et pour les enfants, ainsi que de meilleure pratique d'hygiène et de l'eau potable sûre, sont des moyens efficaces pour prévenir la malnutrition.

 

Améliorer la situation sanitaire de 2,4 millions de personnes dans les 14 zones de santé en offrant une prise en charge médicale abordable et de bonne qualité :

  • Améliorer l'accès de la population à des services de santé de qualité
  • Garantir l’approvisionnement en médicaments et matériels médicaux dans les structures de santé
  • Améliorer l’offre et la qualité des soins dans les hôpitaux de référence de 14 zones de santé
  • Renforcer les structures de soins de santé à travers la détection précoce et le traitement de la malnutrition
  • Améliorer la gestion de la qualité et l’accompagnement technique  des autorités sanitaires locales
  • Approvisionnement  en médicaments subventionnés, de matériels médicaux et de laboratoire pour plus de 250 centres de santé et 14 hôpitaux de référence
  • Appui financier des pharmacies centrales au niveau provincial pour assurer un système d'approvisionnement en médicaments de qualité Approvisionnement des centres de nutrition en équipement anthropométrique et intrants nutritionnels, ainsi que des formations sur la prévention, la détection précoce, le traitement de malnutrition et la production des intrants locaux nutritionnels (maïs/soja)
  • Enseignement, formation et suivi du personnel médical à tous les niveaux du système de santé, en particulier sur la santé maternelle et infantile, l’accouchement sécurisé, le diagnostic correct et le traitement des maladies
  • Réhabilitation, agrandissement et dotation en équipement de certaines structures sanitaires sélectionnées
  • Appui aux autorités locales dans l’amélioration de la gestion, du suivi et de l’évaluation des structures de santé

Infos pays

Capitale: Kinshasa
Surface: 2.345.410 km²
Population: 85 millions d'habitants

Infos projet

Financement: EuropeAid, BMZ et dons
Partenaires: Centres de santé et hôpitaux de référence, autorités sanitaires locales et nationales

Soutenez nos projets dans le monde!
Faites un don

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.