Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.

EN | DE | FR
Faites un don

Soudan du Sud : déjeuner à l'école et apprendre la bonne hygiène

Au Soudan du Sud, nous distribuons des déjeuners aux écoliers et organisons des formations à l'hygiène. Nous permettons aux enfants de ne pas souffrir de la faim, de rester en bonne santé et de fréquenter régulièrement l'école.

''Je suis reconnaissante de pouvoir venir ici chaque jour et obtenir un repas. C’est aussi l’occasion pour moi de sortir du camp de réfugiés, où l’on étouffe. Il y a très peu de place et beaucoup de gens sont malades. Heureusement, nous apprenons aussi à nous protéger contre la maladie". Hawa Peter n'a que 8 ans, mais la petite fille est déjà consciente qu’une bonne hygiène a beaucoup d’impact sur sa santé. Les maladies se transmettent rapidement dans les camps de réfugiés.

La situation d’hygiène dans les camps de réfugiés est souvent désastreuse.

Les tentes temporaires sont très proches les unes des autres et peu d’air circule dans les allées. Lorsqu'il pleut, les flaques d'eau restent sur le sol boueux pendant des jours. C’est un terrain idéal pour la reproduction des moustiques. Il n’y a pas assez de toilettes et de latrines, mais nous nous chargeons d’en construire de nouvelles. C’est un environnement global dans lequel les maladies se transmettent rapidement.

Repas scolaires et formations à l'hygiène

Afin de s'assurer que les enfants restent en bonne santé dans ces circonstances difficiles, nous offrons, en plus des repas scolaires, une formation à l'hygiène. Lors de ces formations, les enfants, les enseignants et les cuisiniers de l'école apprennent l’importance d'une bonne hygiène pour leur santé. On leur enseigne comment bien se laver les mains, combien il est important d'utiliser du savon, comment utiliser au mieux les latrines et comment se protéger des moustiques qui peuvent transmettre le paludisme. Ils apprennent aussi comment s'occuper des personnes déjà malades sans être infectés et comment les aider au mieux.

Le déjeuner à l'école et l'éducation à la santé vont de pair

Le déjeuner à l'école et la formation à l'hygiène doivent aller de pair. Si les enfants sont rassasiés, ils apprennent mieux et sont en meilleure santé. Le nombre d'élèves malades qui doivent rester à la maison a diminué depuis le début des repas scolaires et des cours de formation à l'hygiène. Les enfants eux-mêmes remarquent qu'ils progressent en allant à l'école et sont ainsi motivés à se battre pour réaliser leurs rêves.

C’est aussi le cas d’Hawa. Elle veut devenir nonne quand elle sera grande : "Dans le camp de réfugiés, il y a aussi des nonnes qui sont toujours amicales et qui aident les gens qui ont des problèmes. Je veux faire ça aussi ! Je n’aime pas quand les gens sont tristes. Je rêve de pouvoir aider autant de gens que possible et de répandre la joie".

 

+++ Engagez-vous contre la faim ! +++

Un don de 20 euros permet à un écolier de bénéficier de repas chauds pendant 3 mois !
Faites un don

Découvrez notre projet d'alimentation scolaire :

Engagez-vous contre la faim, faites-un don !
Faites un don