EN | DE | FR
Faites un don

Tanzanie

En comparaison avec ses voisins, la Tanzanie est un pays relativement calme, sans tensions politiques ou conflits. Cependant, le pays rencontre des difficultés de santé publique. Le taux de mortalité des femmes lors de l’accouchement est très haut, alors que la croissance de la population – en augmentation de 3% chaque année – met les services publics sous pression constante, qui souffrent d’ores et déjà de manque de personnel médical qualifié.

Depuis 2015, de nombreuses personnes ont fui les combats au Burundi pour trouver refuge en Tanzanie. La violence a éclatée aux lendemains de la réélection du président Burundais, en violation de la Constitution. Des centaines de milliers de personnes ont déjà quitté le pays et la Tanzanie s’attend à l’arrivée de milliers d’autres réfugiés au cours des prochains mois.

Depuis le milieu de l’année 2015, plus de 140.000 réfugiés sont arrivés au nord-ouest de la Tanzanie, le système de santé locale atteignant ainsi les limites de ses capacités. Malteser International intervient sur place pour offrir un accès aux soins à la fois aux réfugiés et aux populations locales.


Maternité pour les réfugiés Burundais :

Depuis avril 2015, les tensions au Burundi ont forcé plus de 269.000 personnes à fuir le pays pour trouver refuge dans les pays frontaliers comme en RD Congo, au Rwanda, en Tanzanie, en Ouganda ou en Zambie. Le nord-ouest de la Tanzanie accueille déjà plus de 140.000 réfugiés Burundais. D’ici la fin de l’année 2016, le camp de Mtendeli hébergera près de 25.000 personnes.

Un centre de santé va prendre en charge les réfugiés dans le camp. Cependant, le centre n’a pas de capacités pour faire des opérations chirurgicales et les patients doivent parcourir 36 kilomètres pour se faire opérer.  Avec près de 6 enfants par femme, le taux de fécondité au Burundi est un des plus élevés au monde. En Tanzanie ce taux est de 5,2 enfants par femme. A cela s’ajoute le haut taux de mortalité maternelle : en Tanzanie presque 60 fois plus élevé qu’en France.

En cas de grossesse compliquée ou de césarienne, les femmes doivent être transportées dans la clinique située à 36 kilomètres du centre et qui n’est accessible que par un chemin de terre, souvent impraticable pendant la saison des pluies. Le long trajet peut être fatal pour les futures mères. Ce problème concerne aussi les populations tanzaniennes dans la région. 

  • Réduire le taux de mortalité maternelle au sein des populations réfugiées et locales
  • Réduire le nombre d’infections pendant et après la grossesse
  • Construction et équipement d’une maternité, spécialisée pour les césariennes, pour les réfugiés burundais dans le camp de Mtendeli (Tanzanie) et pour les populations locales. 
  • Sensibilisation des populations locales sur le centre, afin d’augmenter leur acceptation
  • Installation de systèmes de collecte de l’eau de pluie pour un meilleur accès à l’eau, une meilleure hygiène à l’hôpital et personnelle des patients et de leurs familles
  • Equipement et matériel pour la prévention des infections 

La prise en charge des réfugiés et des populations locales est gratuite.



Photos

Contact

Iovanna Lesniewski
+49-(0)221-9822-195
Email: Iovanna.lesniewski(at)malteser-international.org

Infos pays

Capitale: Dodoma
Surface: 945.087 km²
Population: environ 49 millions d'habitants

Dernières modifications: juillet 2016

Soutenez nos projets dans le monde !
Faites un don