EN | DE | FR
Faites un don

Rakhine: combattre le paludisme et la tuberculose

La tuberculose, même si elle semble avoir disparu dans le monde occidental, reste l’une des maladies transmissibles causant le plus de décès dans le monde. D’après les chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé, 1,5 million de personnes sont mortes de la tuberculose en 2014. Souvent ces décès auraient pu être évités.

Malteser International a mis en place un projet de contrôle de la tuberculose au sein des populations les plus pauvres du district de Maungdaw en 2003. En octobre 2007, ce projet a été étendu au district de Buthidaung dans l’état du Nord Rakhine, pour atteindre une population de 650.000 personnes. L’objectif du projet est de contrôler la maladie par l’éducation, les soins et les traitements. L’équipe est formée à la méthode DOTS (stratégie recommandée par l’Organisation mondiale de la Santé pour la lutte contre la tuberculose) et distribue de la nourriture aux malades et leurs familles, afin de faciliter leur guérison et les inciter à se faire soigner.

Le paludisme est également un des plus importants problèmes de santé au Myanmar. En 2005, nous avons donc étendu le projet de lutte contre la tuberculose à Maungdaw pour combattre également le paludisme

La  situation dans l’état du Nord Rakhine est désastreuse du point de vue humanitaire. Les minorités musulmanes vivent dans des conditions inhumaines depuis des générations en essayant de survivre avec le peu de moyens qu’elles ont. La population n’a pas de terres. La pauvreté quand elle est associée à une grande densité de population et une malnutrition, facilite la transmission de maladies comme le paludisme et la tuberculose. La minorité musulmane dans la région est marginalisée par les populations locales qui ne la reconnaissent pas comme minorité ethnique et citoyen de leur pays.

  • Réduire le nombre de cas de tuberculose, les arrêts de traitement, la morbidité et la transmission de la maladie
  • Faciliter l’accès à un diagnostic, un traitement contre la tuberculose et le paludisme et un accès aux infrastructures médicales pour les populations en coopération avec le programme national de lutte contre la tuberculose et le paludisme
  • Réduire le risque d’apparition de résistances au traitement de la tuberculose en cas d’arrêt du traitement

  • Formation DOTS dispensée aux aides soignant et aux sages-femmes.
  • Distribution de vélos afin que les formateurs DOTS puissent être plus mobiles et traiter les patients même dans les endroits les plus reculés.
  • Organisation de campagnes de sensibilisation face aux dangers de la tuberculose dans les villages
  • Garantir l’accès au diagnostic tuberculose dans les centres de santé et les hôpitaux situés dans les régions rurales par un meilleur équipement des laboratoires et la formation de techniciens de laboratoire
  • Distribution de nourriture aux familles les plus pauvres pour faciliter la guérison des patients et réduire les impacts de la tuberculose sur leur situation socioéconomique
  • Distribution de moustiquaires

Infos pays

Capitale: Naypyidaw
Surface: 676.578 km²
Population: 51,5 millions d'habitants

Infos projet

Durée: depuis août 2003
Financement: UNOPS-3DF, EuropeAid, Programme Alimentaire Mondial, UNHCR, Global Fund et dons
Partenaires: autorités médicales locales, programme national de contrôle de la tuberculose et du paludisme

Dernières modifications: janvier 2016

Soutenez nos projets dans le monde!
Faites un don

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.