EN | DE | FR
Faites un don

À la découverte de nos travailleurs humanitaires : Batoul Abras

Une réfugiée syrienne donne la parole à ceux qui ont connu l’atrocité de la guerre

"Memories scattered by war" (Des souvenirs dispersés par la guerre) est le titre du livre que la psychologue Batoul Abras, membre de notre équipe en Turquie, a publié l'an dernier. Elle a recueilli le récit de dix personnes ayant fui la Syrie pour trouver refuge en Turquie.

''J'étais assise au salon avec mon mari Ahmed, et entendais les bombardements s'intensifier. Notre fille Shams, âgée de dix ans, faisait ses devoirs dans sa chambre. Nous avions très peur et Ahmed a décidé que nous devions quitter Alep. Il est allé se renseigner auprès de notre voisin sur les possibilités de départ. Pendant ce temps, je suis allée dans la chambre de Shams pour prendre ses vêtements, ainsi que des livres et cahiers auxquels elle tenait beaucoup. Je me suis ensuite rendue dans ma chambre pour choisir quelques vêtements pour Ahmed et moi. Tout d’un coup, j’ai entendu un bruit sourd et de la fumée a empli toute la pièce. Je ne voyais plus rien. J’appelais Shams à tue-tête, mais elle ne répondait pas''.

Vivre avec la guerre, la mort et la violence

Quelques heures plus tard, la fille de Susan et d'Ahmed a pu être sortie des décombres. Elle n’a malheureusement pas survécu. Des années après sa mort, Susan racontera cet après-midi tragique à la psychologue Batoul Abras.

''Ce sont des histoires comme celles-ci que je voulais réunir dans un livre, afin de montrer la brutalité de la guerre. L’histoire de la petite Shams, morte au cours d'un bombardement à Alep, est celle qui m'a le plus touchée'' a déclaré la psychologue.

Pendant dix ans, les parents de Shams avaient vainement tenté d'avoir un enfant. La naissance de Shams fut accueillie comme un véritable miracle. Suite au décès de Shams, sa mère a perdu toute volonté de vivre. Batoul raconte leur première rencontre : ‘’Au début, elle ne disait pas un mot. Elle s'asseyait sans bruit parmi le groupe et ne prenait pas part à ce qui se passait autour d'elle. Mais j'ai gardé patience. Elle écoutait les autres femmes me raconter leurs expériences et progressivement, s’est confiée à moi. Quand j'ai écrit son histoire, je ne pouvais m’empêcher de pleurer. J’étais très émue’’.

Aide aux réfugiés au Moyen-Orient
Faites un don

La réfugiée syrienne Batoul Abras aide d’autres exilés syriens à se reconstruire

Batoul a étudié la psychologie à Alep, en Syrie. Après ses études, elle a fait un stage ou elle s’occupait d’enfants placés en foyer dont les parents étaient en prison. Lorsque la situation sécuritaire s’est aggravée et que les attentats à la bombe se sont intensifiés, Batoul et ses parents se sont enfuis en Turquie.

Batoul a trouvé refuge dans la ville frontalière turque de Kilis. À Kilis, elle aide les réfugiés syriens à faire face aux expériences souvent traumatisantes vécues pendant la guerre. De 2013 à 2016, elle a dirigé, en tant que psychologue, une équipe de cinq personnes spécialisées dans le soutien psychosocial. L’écriture et le dialogue ont aidé Batoul à surmonter ses propres souffrances.

Le caractère impitoyable de la guerre, qui imprègne tous les secteurs de la société syrienne, se reflète dans les histoires que Batoul raconte dans son livre. "Le plus grand défi dans la rédaction du livre a été de sélectionner les histoires. J’ai été touchée par beaucoup de récits, mais je n’ai pu en choisir que quelques-uns. J’ai souhaité présenter des patients aux histoires de vie très différentes, afin de montrer l’étendue des atrocités’’ a déclaré Batoul. En l’espace de trois ans, des centaines de patients sont venus la voir. Elle recevait parfois jusqu’à 30 personnes par jour.

Le respect et l’écoute sont au cœur du travail de Batoul. Lorsqu’ils se sentent en confiance, les réfugiés syriens ont le courage de raconter leur vécu. C’est une des raisons pour lesquelles les histoires présentées dans son livre sont si personnelles et poignantes.

"Quand je rencontre un patient pour la première fois, j'essaie d'abord de créer une atmosphère calme et détendue en lui parlant de sujets généraux. Je lui demande quels sont ses centres d’intérêts et ses activités favorites. Si le patient est blessé, je cherche à savoir pourquoi. Il est essentiel d'écouter le patient avec attention, de lui montrer du respect et de l’estime’’.

Le travail de Batoul auprès des réfugiés syriens a permis de dresser un tableau honnête des effets de la guerre sur les survivants. Batoul a gagné la confiance de nombreuses personnes et a aidé la communauté exilée à se relever.
 

Malteser International permet aux femmes syriennes de se remettre sur pied et les aide à s’intégrer à la société turque

Pour les réfugiés ayant subi de lourds traumatismes, s’intégrer dans la communauté d’accueil peut être difficile. À Kilis, nous aidons les femmes syriennes à trouver leur place dans la société turque et à se préparer au marché du travail. Nous leur offrons un soutien psychosocial afin qu’elles puissent retrouver leur force mentale d’antan. Les enfants, quant à eux, bénéficient de thérapies individuelles et de séances de groupe. Les réfugiées syriennes ont aussi la possibilité d’apprendre la langue turque, la langue anglaise et de participer à des cours d’artisanat et de cuisine. Enfin, elles sont suivies par des agences pour l’emploi afin de mettre toutes les chances de leur côté.

Depuis trois ans, Batoul Abras ne travaille plus en contact direct avec les patients, mais nous soutient dans notre travail administratif.

Elle se remémore souvent les histoires racontées par ses anciens patients. "Ecrire leurs expériences de vie m'a beaucoup aidé à mieux gérer ma propre expérience de l’exil. Je veux que le monde entier soit au courant de l’immense souffrance du peuple syrien face à la guerre’’ a déclaré Batoul.

Photos : Gonzalo Bell/ Malteser International

Venez en aide aux réfugiés syriens !
Faites un don

Avertissement concernant l’utilisation de cookies

Ce site Web utilise des cookies afin d’en faciliter l’utilisation. Lorsque vous vous rendez sur le site Web, vous consentez à l'emploi de cookies.
Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur notre suivi.

Pixel Facebook

Ce site utilise un pixel Facebook, qui permet d’évaluer la réussite de campagnes publicitaires. Vos données sont transmises de manière anonyme et ne peuvent pas être retracées jusqu'à vous personnellement.